Le spécialiste du plafond tendu en Ile-de-France

Login to your account

Username *
Password *
Remember Me

Blog du Plafond tendu

lundi, 15 juin 2020 12:49

Guide pour isolation phonique murale

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Isolation phonique d’un mur

En France, près de 40% des personnes estiment que les nuisances sonores représentent un grand facteur de stress.

Pour se protéger des bruits du voisinage et pour les protéger de ceux venant de son habitation, il existe différentes isolations phoniques adaptées aux murs ! Si vous habitez un appartement, pensez à lire

Tout savoir sur l’isolation phonique

Le principe de l’isolation phonique est très simple. Il a pour objectif de supprimer ou du moins atténuer la propagation des bruits extérieurs et intérieurs. Les isolants utilisés sont différents de ceux que l’on utilise lors d’une isolation thermique. Plus un matériau est lourd et plus il va atténuer la transmission des ondes sonores. C’est ce que l’on appelle la Loi de masse. Pour une épaisseur qui est la même, une paroi qui est simple en béton va mieux protéger des bruits aériens qu’une brique creuse par exemple. On obtient donc un affaiblissement acoustique en doublant l’épaisseur des murs, mais toutes les habituations ne le permettent pas. Vous ne connaissez peut-être pas la loi masse-ressort-masse qui s’appuie sur l’interposition entre deux masses d’un élément qui agit en tant que ressort. Le mur, une plaque de plâtre par exemple et un isolant souple. Les ondes sonores vont créer des vibrations qui vont passer par la paroi déjà existante. Elles seront alors absorbées par l’isolant qui les transmet amorti à la deuxième masse.

Comment isoler un mur phoniquement : les possibilités

Pour réaliser l’isolation d’un mur, il existe plusieurs possibilités, en voici trois.

L’isolation par ossature métallique

Pour la réaliser, il suffit de mettre un isolant fibreux sous l’ossature métallique qui servira de support au parement final qui est le plus souvent une plaque de plâtre. Lorsque vous choisirez l’épaisseur, pensez à l’objectif d’affaiblissement visé ainsi que la place que vous disposez ou non pour cette isolation. Au niveau de l’isolant, on utilise généralement des laines minérales comme la laine de roche ou la laine de verre ou des isolants d’origine végétale ou animale.

Une contre cloison maçonnée

Il s’agit de poser simplement un isolant sur le mur d’origine. Il sera ensuite dissimulé par une cloison en brique, par des plaques de plâtre ou du béton.

Des panneaux sandwich qui sont prêts à l’emploi

Ils ont généralement une épaisseur allant de 4 à 10 centimètres. Ils sont simples à installer et se fixent avec de la colle. On pose ensuite des plaques de plâtre.

On n’isole pas de la même façon le mur d’une chambre à coucher, d’un salon ou d’un mur mitoyen par exemple. Si votre chambre à coucher a un mur mitoyen avec vos voisins et qu’en plus elle est petite, la pose de plaques acoustiques est la solution la mieux adaptée. Pour un salon mitoyen, vous pouvez opter pour une mousse acoustique comme isolant fixée sur une ossature en bois. Vous pouvez revêtir les plaques de plâtre d’un ruban isolant. L’isolation phonique n’en sera que plus efficace.

Pour les isolants, il vaut mieux vous renseigner auprès de professionnels. En effet, le choix est large et peut s’avérer compliqué. Outre la laine minérale, on peut choisir de la mousse acoustique en mélamine ou en polyuréthane ou du polystyrène expansé. Vous pouvez trouver d’autres solutions alternatives comme le lin, le chanvre, la cellulose ou la mousse de papier. L’isolation phonique d’un mur n’est pas très compliquée et ne requiert pas de techniques qui sont difficiles, mais il faut toutefois savoir bien préparer le support. La première chose à faire est donc d’enlever les plinthes, les boîtiers protégeant les prises et les moulures autour des fenêtres. L’isolation phonique d’un mur peut vous changer la vie, vous permettre de retrouver votre intimité au calme et va régler bien des problèmes. Et ce, que l’on habite dans un immeuble ou dans une maison particulière.

Isolation acoustique par le plafond avec un plafond tendu

Si vous habitez dans un appartement, des nuisances sonores peuvent avoir lieu à cause des appartements situés au-dessus du votre. L’idéal sera en complément de l’isolation phonique des murs, réaliser une isolation phonique du plafond. Pour cela vous avez deux possibilités, l’isolation par faux plafond ou bien l’isolation via une toile ou un film PVC. Vous pouvez retrouver tous les avantages de l’isolation acoustique du plafond en cliquant ici.

 plafond acoustique

 

Lu 303 fois Dernière modification le lundi, 15 juin 2020 13:20

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Search